Le dictateur

Il règne sur le monde
En monarque absolu.
Sans épée et sans fronde,
Il a pris le dessus.
Sans tambour ni trompette,
Sans armee ni conquête,
Et sans se faire élire,
Et fort de son délire,
Il s'est bien installé,
Le monde est à ses pieds.
Sournois et insidieux,
Il impose sa loi,
Et plus que tous les dieux,
Il est le maître roi.
Tyran du dernier âge,
Il n'a pas de visage.
Et il n'a pas de coeur,
Et il n'a pas d'odeur.
Et il n'a pas pas de foi,
"Marche ou crève" est sa loi.
Impitoyablement,
Il vole l'âme des gens.
Le monstre est bien vivant,
Il s'appelle L'ARGENT !