Complainte

Cet infame faucheuse qui nous hante
Honte à celle qui nous épouvante.

Que d'ames étouffés à la fleur d'age
Que de coeurs brisés sans prendre ombrage.

Sa voix sépulcrale caracole à nos trousses
Ses ravages ont l'effet d'un feu de brousse.

Prends pitié de ces bavures éphémères
Leur salut ne tient qu'à un crin précaire

Descends de ton piédestal,éteins tes flammes
Suspends ton envol,o écorcheuse d'ames.