Question D’un Cœur En Mille Morceaux

Vive l’héro
La chanson voisine des louanges
Et toi

Tu m’as laissé
Au sommet
De leur jeu

Et j’ai pleuré
Tout seul
Sans arrêt, comme une veille chute d’eau

Mais quand
Tu n’es pas retourné, pour retrouver
Ta jeunesse d’antan

Pourquoi
Personne ne vient
Pour me demander?

Comment
Oui, comment j’ai arrêté
De pleurer