Métroviseur   

Les femmes en huis clos
Se regardent avec mépris ;
Face à face dans le métro
Elles se dévisagent d'envie.

Rien qu'un regard traduit
Ce que chacune d'elles veut :
De sa voisine une partie !
Pourtant leur dédain envieux
Trahit et c'est le comble,
Qu'elles cherchent à emplir leur vie.
L'une après l'autre, elles succombent
A l'appel du bonheur en kit ;
Elles se prennent souvent à rêver
A une personne insolite,
Née de plusieurs pièces détachées
Volées d'un regard indiscret
A cette fille dans la rame
Qui a de si gracieuses jambes.

Dans leur tête cet amalgame
Est la plus grande des offrandes
Rien ne leur apparaît plus beau
Que la femme puzzle du métro.