Homme à homme

Premier souffle,
Je suis humain repassant dans l'âme
Serrement grandiose qui dépasse néant.

Guidant les vers en guise de versets…

Deuxième souffle,
J'élève les mots à la hauteur d'homme
Où prophètes se caressent les rides
Et unicité se fond vivante en telle toile.

J'élève le souffle à la hauteur d'homme
Où l'homme s'élève à la hauteur d'humain

Aussi vaste, rassemble les seules croyances
Et guide leur astuce en guise d'esprit
A généalogie fugace.

Suites de souffles,
Croient en toile en huile sur croix

Où se mêlent rides de ma chair à ceux des cerveaux
Et vision des vers se mêle à celle des versets.

J'élève le souffle à la hauteur d'âme.


Sousse, le 04 Septembre 2005