Visage inattendu

J’ai cru l’avoir passé
Mes sentiments mon amour dépassé,
De profil je l’ai vue
De loin dans la folle perdue ;

Peut être un mirage un signe
Sa présence me fige l’envol d’un cygne
Comme un ange qui dresse ses ailes
À travers ce beau temps qui se mêle ;

Son ombre ses pas qui resteront
Comme une mélodie d’une chanson,
Sous un soleil radieux

Un instant où tous s’arrêtent
Ses yeux pleins de remords de chagrin ;
Chacun sa vie son chemin.