Nuit tourmentée

Loin de moi mon autre partie
Mon cœur ma joie mon autre vie ;
Je passais des nuits trop longues
Le rêve de ton nom qui chante,

Qui tourmente l'esprit la mémoire
Ton ombre qui apparaît sur le miroir ;
Tes souvenirs tes instants qui hantent
Le cœur de la nuit qui dérange

Je t'aime autant que je te hais
Donner moi ton cœur l'amour la paix
Ô nuit c'est trop dur d'aimer,

La nuit c'est temps sans temps
Un chemin de réflexion de méditation ;
Où les senteurs et les sentiments se mêlent.