La nuit


Je suis la nuit
Au fond de l'obscurité
Des étoiles qui brillent,
Pleine lune sur la cité
Je suis l'éveil comme le temps
Les saisons les mois le printemps
Les chanteurs me chantent,
Les tourmentes qui me hantent
Je suis la nuit
Je lance mes ailes du rêve
Mes ailes du silence d'insomnie,
Je fais des larmes une sève

Pour s'évader de la tristesse,
Le cœur amoureux en détresse
Leurs yeux qui brillent, une étincelle ;
Qui a un côté émotionnel

Je suis la nuit
Où tous peuvent s'étaler
Où tous peu finir s'en aller
Où l'inspiration vaincra l'ennui

Je suis la nuit
Où le temps change de jour
Les êtres se rencontrent par amour ;
Où la patience est un fruit

D'où viens-tu chagrin?
Des larmes qui nous, tien ;
La nuit, nous berce-nous transporte
L'éveille éclore se comporte.