Toucher pour garder.

Je suis dans un cauchemar,
Plus l’envie me vient, plus je veux du noir,
J’ai l’espoir de toujours plus en vouloir,
De mes mains, en avoir,
La sensation, que les ondes de ta voix me traversent,
Que mes parois me disent que ce n’est guère l’ivresse,
Je veux que le retour apparaisse,
Je veux avoir réussi,
Je veux me perdre dans le déni,
Je veux avoir joui,
Tu nourris mes fantasmes,
Tu le leurs donnes vie, grâce à ton corps de femme,
Je suis nue, assise,
Tu es loin, acquise,
Je te veux, toujours plus,
S’il te plaît, prends-moi, et donnes m’en toujours plus !