Je ne ferai jamais ce pas

Jamais, on sait, je ne ferai jamais ce pas
Parce que je suis, peut-être, plus que faible.
Mes yeux fermés et ouverts à la fois
Je vagabonde dans ce monde des joies,
Sans oser les avoir et c'est mon faible.

Jamais, on sait, je n'oserai jamais me dire
Que je suis plus, peut-être, que je semble.
Ma bouche fermée et sans aucun sourire
Je vagabonde dans ce monde de rire,
Sans oser jamais sortir de mon amble.

Jamais, on sait, je ne serai jamais heureux
Étant toujours, peut-être, triste et si timide.
Toujours si froid et jamais chaleureux
Je vagabonde dans ce monde des feux,
Sans oser jamais faire ma vie moins vide...

Jamais, je sais, je ne ferais jamais ce pas
Pour briser toutes les chaînes de mon être,
Pour être heureux et libre à la fois,
Pour vagabonder dans ce monde des joies,
Sans jamais craindre d'être moi
Et devenir de ma vie un seul maître...