À Tania

Tu sais, Tania, les rêves se réalisent.
Il faut le croire n’en doutant jamais.
Les sables jaunes, le soleil et la brise,
Les belles cascades, le lac dans la forêt,

Les étoiles là-haut qui se reflètent
Dans les étangs assoupis sous les bois,
Les papillons, les oiseaux et les bêtes
Et l’océan… Nous les verrons! Mais toi,

Te souviens-tu que les merveilles existent?
Un jour ou l’autre tu verras ton Paris,
Ses belles rues, ses places, ses touristes,
La Notre-Dame et l’île de Louis.

Tu les verras, il faut le croire sans doute!
Parce que la foi fait briser les frontières.
Je prierai pour toi, le Dieu écoute:
Il t’aidera, j’en suis certain, ma chère…