Musique Poétique (Odes à la poésie)

Une nymphe, vénérable créature sacrée
A dans l'aurore rosée, vénéré la beauté
De la poésie, éternelle mélodie
Bercée par la lyre, et les notes infinies


Des océans de glaces, jusqu'aux contrées lointaines
Oyant telle ballade, créatures et sirènes
Dérobées de leur âmes, par le chant apaisées
Admirant les cieux, et les horizons dorés


Le poète est l'ensorceleur, l'invulnérable
Domptant l'humanité, créature redoutable
Se riant de l'inculte, il entraîne les plus las


Hué par tous les lâches, indolent il surpasse,
Aucun jour ne meurt, sans que ce sorcier ne trace
Les routes infinies, menant vers l'au delà