Ta voix

Derrière les notes qui s'échappent
Du vieil électrophone
Je perçois ta voix douce
Qui murmurait jadis
A mon oreille distraite
Toutes ces paroles usées.

Comme ce disque qui tourne
Sur la platine cassée
Tous ces mots rabâchés
Mais tellement délicieux
Qu'on ne peut se lasser
De les entendre dire.

Un jour, il y a longtemps
Comme ce vieux refrain
Sur ce disque griffé
Ta voix s'est faite rauque
Tu m'as dit je m'en vais
C'est fini désormais.

Et mon oreille distraite
S'est faite plus attentive
J'avais perdu mon temps
A ne pas t'écouter
Toi, tu avais pris le temps
De juste ne plus m'aimer.