Crépuscule de l'amour

Tu as déserté la maison
Tout comme j'ai déserté ton coeur
Il fait si vide à l'intérieur
C'est rare quand on entend un son
Personne ne me parle de toi
Je pense bien qu'ils n'osent pas

Ce soir comme tous les autres soirs
J'irai encore me promener
Dans la forêt du désespoir
User la semelle de mes souliers
Sur les sentiers de mes remords
Où les pierres crient que j'ai eu tort

Tu es partie c'était l'été
Depuis les saisons ont passé
Je suis aux portes de l'enfer
Il ne fait pas chaud c'est l'hiver
Les larmes bleues de mon chagrin
Coulent au fleuve de mon destin

L'amour lui aussi comme le temps
A passé nonchalamment
L'horloge marque toujours les heures
Moi, la solitude me fait peur
Je regarde s'écouler la vie
En suivant des yeux les aiguilles

Quoique je fasse dorénavant
Je ne pourrai plus dire comme avant
Que je suis bien dans ma chaumière
Car ma tristesse coutumière
Prend le dessus sur mon sang-froid
Dehors il neige et il fait froid