Poème bivoque

Nos âmes sœurs
Dans un soliloque sans fin
Échangent en silence
Des propos qui enflamment

La flamme de mon amour pour toi
Beau flambeau, voie lactée
Ne cesse de grandir à chaque fois
Splendide ravissante magnanime
Elle grandit, elle grandit ...de jour en jour
Elle me comble de bonheur
Je suis là mon ange,
À cheval entre ton corps et ton âme
Tu m'as trouvé en ton cœur
Palpitante, translucide, de ton amour avide
Je suis bien au chaud, je ne veux pas sortir!
Restes y ma reine, mon beau soleil
Ne cherche pas très loin !
N’entends-tu pas mes "je t'aime"
Qui t'appellent à chaque instant ?
Ta voix, ma chère est l’écho de la mienne
Je suis en toi? comme toi en moi.
Tu es mon blanc d’œuf, ma chambre à air
Tu m’inspires de beaux délires
Aimons-nous de cet amour fou