Le rêve

Monde de ténèbres
De spectres indolents
S’accrochant aux chimères
De rêves putrescents
Percevez-vous la magie
D’une aube naissant
Du bonheur qui se lit
Dans les yeux d’un enfant
Laissez-moi mes songes
Laissez-moi m’enivrer de la part des anges