Le bonzaï bleu

Le temps du dégel
Temps des perce-neiges
Ma lune de miel
Le temps du dégel
Temps des tournesols
Les yeux vers le ciel
Les chanteurs de blues
Las, rangent leurs instruments
Enterrent leurs tourments
Le prunier fleurit
Le soleil coule à flots
Sur mon âme flétrie
Le colibri gris
Béat, fait du sur place
Suspendu aux lilas
Dans des coupes ciselés
Le vin couleur vermeil
Est plus doux au soleil
La douce Gaia
S'éveille de sa torpeur
Emballe nos cœurs
La poussière qui renaît
La beauté qui s'efface
La terre qui nous brasse
Cette fleur de myosotis
Que tu trouves superbe
C'était l'iris d'un éphèbe
Ce lilas bleu velouté
Les yeux d'une naïade
Tant convoitée
Epris de la vie
Nous chassons par l'oubli
Ces grises pensées
Le temps suit son vol
Insouciant de nos plaintes
Jaloux de nos étreintes