Dernier amour

Des pas martèlent les pavés mouillés
La ville dort
Assiégé de nuées...
Deux voix dans la nuit
Murmurent en décalée
Brisant le silence de la pluie
Sourire décoché
Main tendue au gisant
La femme apprivoisée
Se love au creux de ses mains
Le rêve est intact ...
Au loin
La louve cupide
Hurle à la mort...
Le mystère est complet