A la croisée des chemins

Je m’arrête
Mes souvenirs me rejoignent
M’assaillent, me rejettent
Ma vie défile devant me yeux
Scènes muettes
Que le temps fouette
Je fais la part de ce qui s’en va
Et de ce qui reste
Je regarde en arrière
Et je vois pour la dernière fois
Ces statues de sel
Figées dans leurs ultimes gestes