Aller vers : Vos poemes

Pierre de RONSARD (1524-1585)

Recueil : Premier livre des Amours


Je voudrais être Ixion et Tantale

Je voudrais être Ixion et Tantale,
Dessus la roue et dans les eaux là-bas,
Et nu à nu presser entre mes bras
Cette beauté qui les anges égale.

S'ainsi était, toute peine fatale
Me serait douce et ne me chaudrait pas,
Non, d'un vautour fussé-je le repas,
Non, qui le roc remonte et redévale.

Lui tâtonner seulement le tétin.
Echangerait l'obscur de mon destin
Au sort meilleur des princes de l'Asie :

Un demi-dieu me ferait son baiser,
Et flanc à flanc entre ses bras m'aiser,
Un de ces Dieux qui mangent l'Ambrosie.