Aller vers : Vos poemes

Jean RICHEPIN (1849-1926)

Recueil : Les caresses


Sonnet Renaissance

D'un pas leste et galant sautant hors du bateau,
Un grand seigneur, en très somptueux équipage
Pose ses doigts gantés sur l'épaule du page
Qui porte dans ses bras l'épée et le manteau.

Le compliment en vers qu'on remettra bientôt
Est barbouillé par un pédant sur une page,
Et les musiciens en chœur font du tapage
Sous la fenêtre ouverte et sombre du château.

De son retrait, la dame entend voix et guitares,
Tandis que sort mari, truste, en proie aux catharres,
Fait dans l'herbe du parc tendre maint piége-à-loups.

Mais près du mur, caché dans l'ombre, sur la pierre.
Pour donner un grand coup d'estoc au vieux jaloux,
Le rouge spadassin aiguise sa rapière.