Aller vers : Vos poemes

Emile NELLIGAN (1879-1941)

Recueil : Premiers poèmes


Quelqu'un pleure dans le silence

Quelqu'un pleure dans le silence
Morne des nuits d'avril ;
Quelqu'un pleure la somnolence
Longue de son exil ;
Quelqu'un pleure sa douleur
Et c'est mon coeur !