Aller vers : Vos poemes

Charles VAN LERBERGHE (1861-1907)

Recueil : La chanson d'Eve


Au coeur solitaire du bonheur

Au coeur solitaire du bonheur,
Devenu mon coeur même,
Quelle paix divine en ce jour,
Et quelle plénitude suprême !

Ô le rire adorable d'amour
De tout ce qui m'environne !
Autour de mon bonheur en fleur
Une abeille éternelle bourdonne...

Elle se clôt doucement et s'apaise,
Mon âme heureuse ;
Elle se tait,
La rose qui chantait.